jeudi 30 septembre 2010

Un Bruegel plus chaotique que l’on eût pu imaginer


"Le musée du Prado (Madrid) a annoncé, après plusieurs mois d'étude et de restauration, l’identification d’une œuvre jusque-là inconnue de Bruegel l’Ancien, Le Vin de la Saint-Martin, appartenant à un collectionneur privé espagnol. L’œuvre pourrait bientôt rejoindre le Museo del Prado, s’ajoutant ainsi dans les collections au Triomphe de la mort (117 x 162 cm, 1562) du même artiste.

L'identification du Vin de la Saint-Martin (tempera, 148 x 270,5 cm, 1565-1568) est l'une des découvertes les plus importantes faite depuis de nombreuses années pour l’œuvre du grand peintre flamand mort prématurément en 1569 qui forme, avec Quentin Metsys et Joachim Patinir, la triade des plus éminents peintres flamands du XVIe siècle. Il s'agit d'une œuvre unique, à la fois par son sujet, par la manière dont Bruegel a abordé la composition et du fait du petit nombre d'œuvres de l’artiste acceptées à ce jour comme autographes qui nous soient parvenues (quarante au moment de cette identification, toutes datées entre 1557 et 1568, un peu plus d'une décennie ; voir monographie Bruegel l’œuvre complète, peintures, dessins et estampes, Manfred Sellink, éd. Ludion, 2007)."

http://www.museodelprado.es/mas-prado/sala-de-prensa/noticias/noticia/volver/72/actualidad/el-museo-del-prado-identifica-una-obra-desconocida-de-bruegel-el-viejo/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire