mercredi 7 octobre 2009

Ce qui fait danse


La Part de l’Œil n° 24 – 2009

Dossier : “Ce qui fait danse : de la plasticité à la performance”
Ce volume espère dégager une esthétique de la création, de l’acte créateur, partant à la fois des tentatives les plus récentes de la danse pour se donner un espace de pensée et des nombreuses interactions entre le champ de la danse et celui de la plasticité, qui tous deux se confrontent aux notions de forme et de figure, aux relations du mouvement et du tracé par exemple. Le titre de l’article de Michel Guérin résume sans doute au mieux ce volume : “D’un danser de l’art”, postulant que la danse « est le paradigme, pour ainsi dire matriciel, de tout comportement de type esthétique » et fournit le schème de tout poïétique des arts. L’on ne s’étonnera dès lors de croiser ici des références à Ravaisson, Bergson, Valéry entre autres.
Ce sont également un certain nombre de topoï qui sont revisités : Rémi Labrusse reprenant dans un superbe article la question complexe des rapports de Matisse à la danse, Chakè Matossian interrogeant les relations à la danse et aux ballets chez Fernand Léger, Luc Richir se saisissant de la volte de Camille Claudel sans compter les différents auteurs qui abordent les liens étroits se nouant avec la pensée de la plasticité à chaque fois que la danse se fait performance.
L’actualité de ce volume croise la parution des ouvrages de Véronique Fabbri (Paul Valéry, le poème et la danse, éditions Hermann, Paris, août 2009), de Edwige Phitoussi (La figure et le pli – Degas, Danse, Dessin de Paul Valéry, éditions L’Harmattan, Paris, juin 2009) et de Frédéric Pouillaude (Le désœuvrement chorégraphique. Etude sur la notion d’Œuvre en danse, éditions Vrin, Paris, mars 2009), tous au nombre des auteurs de ce volume de La Part de l’Œil.
Editions La Part de l’Œil, Bruxelles, 2009
256 pages
format 21 x 29,7 cm
64 ill. en n/b et 19 ill. en couleur
ISBN 978-2-930174-40-2
Paru en septembre 2009

Aucun commentaire:

Publier un commentaire