lundi 21 décembre 2009

Michael Schwab à Bruxelles

Installation 'Aberrations' de Michael Schwab à l'Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles
(décembre 2009, janvier 2010)
Lors de sa première visite du lieu d’exposition, Michael Schwab fut immédiatement frappé par une étrange correspondance entre les caissons des poutres de béton de la salle d’exposition et le dessin de son pavement.
La correspondance n’était pourtant pas parfaite : ‘aberration’.
Par projection sous forme de bandes autocollantes sur le sol, les poutres de béton du plafond révèlent un léger décalage avec le motif du marbre. Un nouveau motif, quasi identique, se superpose ainsi au premier.



Un certain nombre de travaux de Michael Schwab, dont celui-ci, pourrait être appelé “measurement pieces”.
Le motif se défait, éclate en ses franges, faisant à ce moment apparaître un dessin plus complexe.
Les bandes autocollantes des New York City ne sont pas très loin.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire